œuvre

Œuvres récentes

Emmanuelle Pérat Coin de grenier 2018
Ce qui est resté (grenier), 2018
pastel sur papier
65 x 48 cm
Emmanuelle Pérat Fond du grenier 2019
Dans le fond du grenier, 2019
pastel sur toile
136 x 100 cm

TEXTE

À propos

1970, Toulouse. Vit et travaille à Montreuil

« J’ai parfois le sentiment d’effectuer un tracé topologique.
Le visage s’apparente à un paysage sur lequel je chemine avec ma main, par l’entremise de mon crayon. Quand je dessine, c’est un peu le visage du modèle que je touche, comme si la toile et la peau de ce dernier ne faisaient plus qu’un. »
Emmanuelle Pérat

« Aux Beaux-arts de Paris, elle poursuit l’étude de son corps, puis s’attaque progressivement à celui de ses proches. Emmanuelle Pérat travaille avec une extrême lenteur et consacre plusieurs mois à ses pastels de grand formats.
Elle peut poser ou faire poser jusqu’à cent cinquante heures :  » C’est là où je discerne ce que je n’aurais pu voir autrement. Au fil des heures, je perçois la vérité de mes modèles et je peux modifier entièrement la composition ou l’expression du portrait. »
Alors qu’elle est installée dans un lumineux atelier de Montreuil, les heures de pose se déroulent dans une petite pièce sombre, laissant place à l’intimité.
Si le sujet et la technique peuvent évoquer les siècles passés, c’est que l’artiste se réfère souvent aux sculptures romanes en bois. »
Marie Maertens, L’Oeil, mai 2005

« Rien ne bouge chez Emmanuelle Pérat. Ses objets dispersés trouvent un point d’équilibre magique entre désordre et stabilité. Un jeu savant entre lignes diagonales et lignes droites ? C’est probable mais plus encore, C’est la lumière, cette substance translucide, cette matière impalpable qui devient ici l’acteur principal. Lumière qui surgit et capte l’ensemble et qui, plus qu’éclairer simplement ces intérieurs, se transforme en un échangeur entre le plein et le vide. »
Itzhak Goldberg, 2018

A voir  sur youtube :

Après la très belle exposition « Matières du temps » d’Emmanuelle Pérat à Saint Pierre des Minimes, à Compiègne, 2019, découvrez l’interview de l’artiste, 22mn14 : entretien avec Nathalie Béreau

Reportage france 2, 2017 lors de l’exposition du Petit Palais : Le Journal, 2mn, Le pastel sort de l’ombre

Interview à l’atelier, 2003, 2mn53 : Portait et autoportrait

 

CV

CURRICULUM VITAE

Expositions personnelles

2019 Espace Saint-Pierre des Minines, « Matières du temps« , Compiègne
2016 Galerie Univer, « Filature, pastels secs« , Paris
2014 Musée du vieux Lacaune, « La Filature Ramond« , Lacaune, Tarn (catalogue)
2013 Galerie Daniel Duchoze, « Immersions« , Rouen
MIM Galerie, « Pastels« , Martel (Lot)
2012 La Réserve d’Aréa, «  In Vivo« , Paris
2009 New Art City, « Por-trait », Lille
2008 Institut français, «  In extenso« , Berlin
Galerie Anyway  » Tranches de vie », Berlin
Galerie du Grand T, Nantes (catalogue)
Centre d’Art contemporain de la Rairie, Pont Saint Martin
2007 Galerie Anyway, « Corps sujet »,  Berlin
Galerie LJ Beaubourg » Mané » (catalogue), Paris
2005 Orangerie de la propriété Caillebotte, Yerres
2004 Centre d’Art Contemporain, « Pastels, 1998 – 2004 », Saint Cyprien
Galerie Rachlin Lemarié Beaubourg, « A visage découvert », Paris
2002 Casa de Velazquez, « Territorios », Madrid
2001 Galerie Rachlin Lemarié Beaubourg, « Face à face », Paris
1998 Galerie Galerie ATC, Zürich

Collections publiques

Musée Frissiras, Athènes
Fond National d’Art Contemporain, Paris
Casa de Velázquez, Madrid
NMWA, Washington DC, USA
Fondation Bleustein-Blanchet, Paris
Fond Municipal, Lacaune-les Bains, Tarn

Expositions collectives depuis 2010

2020 Galerie Univer / Commisariat: Itzhak Goldberg « Esprit du lieu », Paris
2019 Galerie Nathalie Béreau, « Poudre et traits », Paris
2018 Galerie Univer, « Peinture silencieuse », Paris
Galerie Nathalie Béreau c/°Le 6 Mandel, « A corps retrouvé », Paris
Exit Art Galerie et Galerie Mondapart, « Vocation » : Exposition conjointe  organisée par  La Fondation Bleustein-Blanchet et Carré sur Seine, Boulogne-Billancourt
2016 Musée Frissiras, «  Elles« , Athènes
2015 Galerie Nathalie Béreau c/° Le 6 Mandel, Corps émoi et moi, Paris
2014 Galerie Daniel Duchoze, «  Dessins« , Rouen
2013 Galerie Daniel Duchoze, «  Inauguration de la nouvelle galerie« , Rouen
2012 Musée Frissiras, «  Face to face« , Athènes
2011 Galerie Gilbert Riou, Lyon
2010 Galerie Nathalie Béreau, Chinon

Salons et biennales

2008 Berliner Kunstsalon, Förderplatte, Stand Galerie Anyway, Berlin
Biennale d’art contemporain, Le Havre
2006-04-03 Art-Paris, Stand RL Beaubourg, Paris
2001 Salon d’Angers, Angers
Jeune Création, Paris
1999 Salon de Montrouge, Montrouge
1998 Novembre à Vitry, Vitry-sur-Seine
Festival Arte Viva, Senigallia, Italie
1997 Salon international de peinture, Saint-Grégoire
Biennale internationale de dessin et de gravure, Musée des beaux arts de Taipei, Taiwan
1996 Salon de Montrouge, Montrouge

Presse & Bibliographie

Yamina Benai, L’Officiel Art, « Fondation Bleustein-Blanchet »,  n.26, juin 2018
Vincent Delaury, L’œil, « Peinture silencieuse », février 2018
Lydia Harrambourg, La gazette de l’Hotel drouot, « E. Pérat, Filature, Pastels secs », 24/9/16
Itzhak Goldberg, Pastels secs (Texte concernant l’exposition à la galerie Univer, 2016
La Dépêche du midi, « Exposition de dessins au Musée du vieux Lacaune », 21/06/2014
Luis Portet, Les affiches de Normandie, 01/05/2013
In Vivo, (monographie), Area Editions, février 2012
Alain Pusel, « Emmanuelle Pérat », Area Revue, septembre 2009
Ludovic Duhamel, « Emmanuelle Pérat », Miroir de l’art, juillet/août 2009, p.10
Alexandra Bourré, « Emmanuelle Pérat, l’être en face », Vernissages (n.1), juillet/août 2008, p.66
Ouest-France, « Emmanuelle Pérat connaît le visage du temps », 4 février 2008
Lydia Harambourg, « Mané », La Gazette de l’Hôtel Drouot, 14 septembre 2007, p. 156
Marie Maertens, « Emmanuelle Pérat, à la recherche de la vérité », L’oeil, Mai 2005, p. 13
Marie-Guy Baron, « Emmanuelle Pérat, un face à face intime » , Le Figaro, 8 Mars 2005, p. 22
Valérie Duponchelle, « Art-Paris », Le Figaro, 26 Septembre 2003, p. 23
Yves Michaud, Préface d’un catalogue personnel, Mai 2003
Itzhak Goldberg, « Salon de la jeune création contemporaine », Beaux-Arts Magazine, Avril 2001, p.12
Olivier Cena, « Oeuvres de jeunesse », Télérama, 14 Mars 1998, p. 62

Prix et résidences

2010 Prix Verdaguer, Paris
2005 « Femme Artiste 2005 » National Museum of Women in the Arts, Paris/Washington
2004 Prix Peyron, Paris
2003 Prix Pierre Cardin, Paris
2001-2003 Pensionnaire à la Casa de Velazquez, Madrid
2000 Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, Paris
1999 Prix de Dessin du 44e Salon d’Art Contemporain de Montrouge
1998 Bourse de séjour et de recherche à la Casa de Velazquez, Madrid
1995 Bourse d’étude et de voyage au Hunter College of Art, New York, USA
1992 Premier Prix de dessin de l’Académie des Beaux Arts de Paris

Filmographie / Télévision

2019 Sidonie production, « Matières du temps, Entretien avec Nathalie Béreau », 23/06/2019
2017 France 2, Journal de 13h « Le pastel sort de l’ombre », 1er octobre
2016 France 24, « Le Paris des Arts » du 12/02/2016. Invité: Nabil Ayouch, Rencontre: Emmanuelle Pérat
2003 Arte, « Kaléidoscope, Regard sur un cadre de vie », Mars (Portrait d’E.Pérat dans la cadre d’un documentaire sur la Casa de velazquez)
Tele Madrid, « Visita del Estudio de E. Pérat », 12 Février
2002 Canal+ (Spain), « Puertas abiertas a la Casa de Velazquez », 17 Février

Formation

1997 Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du Jury.
Atelier de Vladimir Velickovic

œuvre

De la même artiste

Portraits et Autoportraits, 2012-2015, pastels secs sur papier ou sur toile