œuvre

Œuvres récentes

​Série White Season
Tirage 12 exemplaires
2 formats : 18×32 cm / 35×60 cm

​Série Méduses, 2019
Tirage 12 exemplaires
2 formats : 40×40 cm / 80×80 cm

TEXTE

À propos

Démarche artistique

Les nouvelles techniques liées au numérique changent la donne dans le domaine des arts visuels. Elles modifient le statut de l’image photographique et remettent en question le rapport que celle-ci entretient avec le réel et la vérité qui étaient à l’origine de son existence. L’image photographique perd l’essence même de sa singularité à savoir son statut de preuve et de témoignage.

Ironie du sort, la voilà tout aussi perdue à l’ère du numérique qu’a pu l’être la peinture à la naissance de la photographie.

Dépossédée malgré elle de son statut de vérité dans laquelle se drapait sa dignité, la photographie se retrouve soudain déroutée, mais plus légère et plus libre. Elle peut donc explorer de nouvelles voies et laisser libre cours à la création et à l’imaginaire. Elle peut revendiquer sa place dans le monde de l’art comme « photographie plasticienne ».

La voilà donc différente, s’éloignant de sa fonction première mais en phase avec son époque, en relation étroite avec les autres domaines autant artistiques que culturels, techniques et scientifiques. Elle revisite l’image – incontournable déesse des médias qui a perdu son essence, noyée dans le flot continu, pluriel et boulimique de son utilisation jusqu’au vertige – la questionne, lui restitue du sens. Elle tisse des liens, des connexions, des mises en abîme et en réseau. Elle devient objet de métissage. Et c’est sans doute en cela que réside sa force, dans son étonnante prodigalité et dans sa porosité. Elle dialogue, elle invente, elle se nourrit de son temps. Elle donne à voir en même temps qu’elle voit. Visionnaire et nomade à la fois. Dans le mouvement de la vie.

C’est dans cet écart que se situe ma démarche artistique :

Peut-on faire l’éloge de la « littoralité » du photographique, de son immense porosité et pour autant lui reconnaître un caractère autographe ?

Qu’en est-il de la photographie et de la mémoire ?

Photographier « pour » mémoire. Photographier « de » mémoire.

Une question de frontière. Déplacer les seuils. Se situer sur la frange, à la lisière, entre.

Explorer cet entre-deux, cet espace-temps de l’indicible, aux temporalités plurielles et entremêlées, entre mémoire et oubli, photographie et peinture, net et flou, fiction et réalité, là où tout est encore possible et mouvant.
Se situer dans l’écho. Et inscrire ce moment dans la réalité.
Une affaire d’écriture. Auto(photo) biographique.  Une écriture du temps.

Technique utilisée

Le processus créatif de mes images s’apparente au processus du souvenir. “Il faut la mémoire de beaucoup d’instants pour faire un souvenir complet.” (Gaston Bachelard)

Mon travail est souvent constitué de séries. Il procède de la collection, de l’accumulation, de la juxtaposition. Il fonctionne comme autant de petites mémoires, de fragments de temps enregistrés et superposables.

J’utilise des techniques mixtes. Je travaille à partir de mes propres photographies (argentiques et numériques) sur lesquelles j’interviens en utilisant différents procédés (peinture, logiciels de retouches d’images, superpositions, prises de vue successives). Chaque image est le fruit de différentes opérations.

J’essaie de restituer la complexité du processus mémoriel dans des palimpsestes photographiques qui permettent une mise au point sans focale, un jeu d’accommodation visuelle en mêlant, condensant, superposant différentes images tout comme la mémoire enregistre différentes temporalités – celle du passé, celle du présent, celle de la mémoire qui se prolonge dans la perception du moment présent, celle de l’imagination.

Frédérique Bouet, 2020

 

CV

CURRICULUM VITAE

Expositions personnelles depuis 2007

2019
Les nuages qui passent là-bas, là-bas… – La Chapelle des dames blanches – La Rochelle
2018
Pensées magiques – Maison Rose, Bordeaux – Janvier, Février
Bleu – Maison Caillaud – Ars en Ré – Mai
Rémanence, Galerie Nathalie Béreau, Chinon, Juillet, Août, Septembre avec les sculptures de Carole Marchais
2017
Pensées magiques – Maison Rose, Bordeaux – Décembre
Tracer l’horizon – La Citadelle, Le Château d’Oléron- Septembre
2016
Ciels – Le Barachois – Oléron – Juillet
2013
Osons – Le Cloître des Dames Blanches, La Rochelle – Mars
Tracer l’horizon – La Capelleta, Céret – Juin
Tracer l’horizon – la Minoterie, Nay – Octobre, Novembre
2012
Lapsodie – Galerie de l’Aiguillage, Paris – Juin, Juillet
Tracer l’horizon – Saint-Trojan- les-bains – Juillet, Août
Tracer l’horizon – Le Pilori, Niort, novembre, décembre

2011
Ligne de crête – Perpignan – Janvier, Février
Le bonheur est dans le pré – La Croix Valmer – Juin, Juillet, Août, Septembre
2010
Ligne de crête – Perpignan – décembre
2009
Ligne de crête – Château Royal de Collioure – juillet, août
Ligne de crête the Pinyao International Photography Festival- Pékin- Septembre
2009
Lapsodie – Musée d’Art Moderne de Céret – janvier
Work in process – Théâtre de la Mezzanine – La Serre, Lieusaint – Novembre, Décembre
2007
Lapsodie – Espace Jean Legendre Compiègne – Avril, Mai, Juin
Lapsodie – Musée d’Art Moderne de Céret – Octobre, Novembre, Décembre

Expositions collectives depuis 2007

2019
Sirènes.0, Galerie de l’Aiguillage, Paris – Juin, Juillet
Mare Caeli, Collegiale de Riberac, Août – Septembre
L’arbre en soi, Mois de la photo en Nièvre, Nevers – Octobre
2018
Fotofever, Le Carrousel du Louvre, Paris – Novembre
Echos, Pingyao, Chine – Septembre
2015
Fotofever, Le Carrousel du Louvre, Paris – Novembre
Animan – Galerie de l’aiguillage, Paris – Juin
2011
Installation photographique – Jardin botanique du Muséum d’Histoire Naturelle – La Rochelle- Juin
Balt’Art – Salon d’Art Contemporain, Pavillon Baltard – Nogent sur Marne – Octobre
Biennale d’art contemporain, Arts Atlantic – Espace Encan – La Rochelle – Novembre
2009
Ligne de crête the Pinyao International Photography Festival- Pékin- Septembre
2008
Espace Iris – Paris 3ème – Mai
Festival Regards – Villeneuve-la-rivière, Mai
2007
La Caravane Catalane – Mostaganem-Alger-Bejain – Juin
Festival Landartbretagne – Juillet, Août
Mac 2000, Paris 17ème – Novembre

Autres

Publications

2009 Ligne de crête – Editions Alter ego – Juillet
2006 Actes, L’art et le politique interloqués – Editions L’Harmattan – Janvier
2002 L’art contemporain au risque du clonage – Publications de la Sorbonne – Décembre
2001 Plastik n° 1 – Revue du Centre de Recherche en Arts Plastiques (C E R A P), Publications
de la Sorbonne – Mai

Collections Publiques

Scène nationale de la Coupole – Melun Sénart
Artothèque, Espace Jean Legendre – Compiègne
Musée d’Art Moderne de Céret
Hippodrome de Châtelaillon-Plage

Diverses collections privées

Formation

D E A en arts plastiques, Université Paris I, Sorbonne

œuvre

De la même artiste